Since 1977

Since 1977, I have written more than 300 000 kilometers of words, that is to say put end to end, one way trip from Earth to the Moon. Or a second to light for this trip. A second light words in 30 years, some 3 billion signs.

Monday, April 2, 2012

CERF VOLANT DU BOUT DU MONDE

LE CERF VOLANT DU BOUT DU MONDE




Je vous presente ici un film de mon enfance et plus precisement un film de notre enfance, moi et mon pote Moizo, qui a reussi a me le procurer dernierement. Un film plein de langage, plein d'amour du quartier, de la bande de copain, de l'amour du vieux Paris. Un film avec mon ami pompier, acteur cascadeur, et surtout des images du maitre de la lumiere Alekan !!!!!


 Sur la butte Montmartre, en plein été, pendant les grandes vacances, des enfants s'amusent. Par un bel après-midi ensoleillé, ils découvrent tout en haut d'un arbre, un merveilleux cerf-volant. Comment le récupérer? Bébert, qui se croit le plus malin, file chercher une échelle. Pierrot, qu'accompagne toujours sa sœur Nicole, préfère appeler les pompiers.

 Le "sauvetage" opéré par ces derniers, les enfants découvrent dans le cerf-volant une lettre écrite en chinois. C'est l'antiquaire, Chinois lui-même, qui la traduit à Pierrot et à ses camarades et leur révèle que son auteur s'appelle Song Siao Tsing, qu'il a onze ans, vit à Pékin et attend une réponse.

 Son adresse figure sur la queue du cerf-volant que Bébert, vexé d'être arrivé après les pompiers, a dérobée. La bande de Pierrot cherche en vain à la lui reprendre.

 En rêve, la nuit suivante, Pierrot et Nicole s'envolent sur leur lit devenu magique grâce à Souen Wou K'ong, une sorte de génie qui les guide en Chine et dans les rues de Pékin à la recherche de Song Siao Tsing. Ils n'y trouveront qu'une bille magique, beaucoup de petits Chinois et Bébert, toujours aussi hargneux.

 À son réveil Pierrot découvre un Bébert qui a fait amendé honorable; on peut maintenant répondre à la lettre du petit Chinois. Les enfants font s'envoler le cerf-volant et l'imaginent à Pékin, découvert par Song Sia Tsing au terme de sa mission de messager d'amitié.





No comments:

Post a Comment